Blog

Voir une catégorie:

Partenariat avec les Grandes Conférences Namuroises

Leur programme 2017-2018 vient de sortir. Quatre conférences nous semblent rejoindre les centres d’intérêts de RivEspérance. Thomas d’ANSEMBOURG, Rachid Benzine et Christine Pedotti ont d’ailleurs jadis participé à RivEspérance. N’hésitez pas à bloquer déjà votre agenda. Et allez voir le site si vous désirez vous abonner à l’ensemble! www.gcnamur.be. Si vous avez participé à RivEspérance 2016, vous bénéficiez d’une réduction, l’abonnement passant de 50 euros à 40.

Inscrivez-vous par le site des Grandes Conférences Namuroises en inscrivant:             « RivEspérance 2018 » pour bénéficier de la réduction à 40 euros.

Mardi 7 novembre 2017 – Nicolas MONSEU
Professeur en philosophie à l’UNamur, vient de publier « Point de silence »
« L’épreuve du silence »
Jeudi 23 novembre 2017 – Édouard DELRUELLE et Rachid BENZINE
Conférence-dialogue  dans le cadre  du Colloque du REHNam sur « Les religions : terreau de violence ou source de paix ? »
 « Croire, douter, critiquer »
Mardi 20 février 2018 – Thomas d’ANSEMBOURG
Psychothérapeute, auteur du best-seller « Cessez d’être gentil, soyez vrai »
« La Paix, çà s’apprend ! Ré-enchantons le monde»
Mardi 13 mars 2018 – Christine PEDOTTI
Écrivain et journaliste, a longtemps écrit sous le pseudonyme de Pietro de Paoli.
« Jésus, l’homme qui préférait les femmes »

RivEspérance 2018: Quelles familles pour demain?

Bloquez déjà votre agenda! Du 2 au 4 novembre 2018: la 4ième édition de RivEspérance à Namur.

D’ici là, pour ne pas se perdre de vue, l’un ou l’autre événement intermédiaire sera organisé dans d’autres villes que Namur.

Tim Guénard: Famille j’y crois quand même!

Le 15 novembre 2017, à Louvain-la-Neuve, grande rencontre avec Tim Guénard en vue de RivEspérance 2018. Iroquois de naissance, abandonné à l’âge de 3 ans, fréquemment et gravement battu par son père, Tim a grandi en maison de correction. Devenu chef de bande, il se convertira à la foi en Jésus Christ et pardonnera à ses parents. Un enfant perdu, et retrouvé ! Âgé maintenant de 50 ans, marié, père de 4 enfants, apiculteur, il habite dans le Sud-ouest de la France où il accueille avec sa femme des personnes en difficulté. Son livre best-seller : Plus fort que la haine (coll. J’ai lu).

Informations pratiques

Le mercredi 15 novembre à 20h
Auditoire Sciences 10 (place des Sciences 2, 1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve).

Entrée: 8€ – Etudiants: 3€ (prévente) – 5€ sur place

Inscriptions

En complétant le formulaire en ligne: Formulaire d’inscription et en effectuant le paiement.

ou

Du 6/11 au 9/11 de 13h à 14h place Agora.

 

RivEspérance 2018

Vous avez bien lu ! L’équipe porteuse élargie (12 personnes) a décidé, à l’unanimité, de se relancer dans une nouvelle aventure. Pour pouvoir fêter la 5e édition en 2020, il faut déjà envisager la 4e, celle de 2018. Et voici, en primeur, son thème : Quelles familles pour demain ? 2018 sera aussi une année anniversaire pour les Droits de l’homme (1948). Nous y serons attentifs. D’ici là, pour ne pas se perdre de vue, l’un ou l’autre événement intermédiaire sera organisé dans d’autres villes que Namur.

Extrait du livre « De l’emprise à la liberté. Dérives sectaires au sein de l’Église. »

Renata Patti raconte son expérience des dérives sectaires dans l’Église et comment son passage à RivEspérance 2012, la première édition donc, fut pour elle une bouffée d’oxygène.  

 

Le 3 novembre 2012,  je suis en Belgique, perdue parmi les milliers de participants du rassemblement RivEspérance 2012 dans la ville de Namur : nous écoutons, prions, échangeons des questions et cherchons des réponses. Tout est simple, tout est varié: les couleurs des vêtements, les familles, les jeux des enfants, les adolescents, les moines et moniales jeunes, moins jeunes et même très âgés, venus de congrégations diverses, des prêtres, évêques, un cardinal confondu dans la foule, des théologiens, laïcs engagés, professeurs qui enseignent et des témoins, beaucoup de témoins… en un mot : le peuple de Dieu d’une Église en marche, rayonnante de jeunesse. […] 

C’est Olivier [Le Gendre] qui a ouvert ce colloque. Il l’a fait avec tant de messages d’espoir. Après Confession d’un cardinal, il a bien écrit L’espérance du cardinal. Au téléphone je lui clame: « Alors il y a une Espérance? »  

« Oui », me répond-il comme un grand frère dans la Foi qui rassure sa petite sœur ébranlée par la souffrance.  

Grande joie de se rencontrer, de se connaître de plus près. Une petite communauté se crée au milieu de la foule de 1200 personnes. Plusieurs amis réfléchissent maintenant avec moi: je ne suis plus seule. Nous cherchons à avancer dans notre projet.  

Ce week-end de RivEspérance si riche et profond, vécu « en Église », m’a donné un nouvel élan de vie. […] Ici pas d’uniformité imposée! C’est un rassemblement de toutes sortes de participants qui cheminent en communion dans leur différence et les Maîtres/Témoins sont bien choisis parmi une panoplie de réalités ecclésiales.  

Comment ne pas me rappeler la phrase de l’Apôtre Paul: « Moi, je suis à Paul ! Et moi, à Apollos ! Et moi, à Céphas ! Et moi, au Christ ! Christ est-il divisé ? » (Corinthiens 1, 12-13).  

Ici, chacun vit en liberté l’Espérance sans l’enfermer dans des structures contraignantes, tout en maintenant au centre l’unique Fondateur de l’Église : Jésus Christ.  

 

Renata Patti, De l’emprise à la libertéDérives sectaires au sein de l’Église, sous la direction de Vincent Hanssens, Ed. Mols 2017, p. 32-34. 

Pastoralia n°1: Nouveau succès pour RivEspérance

« Habiter notre maison commune », ce thème rejoignait la préoccupation du pape François dans Laudato si’. Face à la violence qui frappe aveuglément et à la mondialisation, quel monde voulons-nous demain? Quelle écologie? Quel dialogue des cultures et des religions? Ces questions habitaient les 2000 participants au 3e Forum citoyen et chrétien RivEspérance, du 4 au 6 novembre, dans les locaux de l’Université de Namur. Un événement rendu possible grâce à une solide équipe de huit personnes et une centaine de bénévoles. Lire l’article >>>

Entrées libres n°113: RivEspérance

RivEspérance? C’est le nom d’un grand rassemblement organisé dans les locaux de l’Université de Namur tous les deux ans. Un nom en forme de mot-valise, dont le sens reste incertain. Est-ce une invitation à aborder sur la rive de l’espérance? Est-ce une suggestion de rester rivé, enchainé à l’espérance? Est-ce une exhortation à rivaliser d’espérance? Sans doute un peu de tout cela à la fois… Lire l’article >>>